La hamada

La hamada correspond à un gigantesque plateau de dalles rocheuses entrecoupées de ravins plus ou moins profonds. La surface de la Hamada est entaillée, par les eaux de ruissellement, d’un réseau de fentes et d’anfractuosités où s’accumulent divers éléments (sable, limons, argiles, débris de végétaux) constituant ainsi un substrat édaphique favorable à l’installation d’une végétation.

Cet habitat caractérise le Sahara nord-occidental où s’étendent les plus grandes hamadas de l’ensemble du Sahara : Hamada du Dra, de la Daoura, Tounassine, de Tindouf, de Taghit.


Hamada de Taghit avec en arrière plan les monts d'aghlal

Les bulletins

    Extra Image

Extra Image

    Extra Image