Les falaises et escarpements rocheux

Ils correspondent à des reliefs plus ou moins abrupts, dominés par la roche nue dont le profil et les formes ont été puissamment sculptés par l’érosion. Le substrat, exclusivement minéral (lithosol), est constitué par la roche mère affleurante, à pédogenèse inexistante.

La composition floristique, révèle la prédominance de végétaux rares et des chaméphytes ayant un comportement de lithophytes ou de chasmophytes avec un développement lié aux affleurements rocheux, ou tout au moins à l'absence de sol proprement dit. Une telle localisation explique que des espèces comme Capparis spinosa, qui sont ordinairement des nano-phanérophytes, se rencontrent à l'état de chaméphytes.

Les falaises et les escarpements rocheux constituent un habitat d’une richesse biologique et chorologique remarquable. De nombreuses espèces végétales de distribution méditerranéenne y présentent la limite méridionale absolue de leur aire.

Les espèces suivantes :
Capparis spinosa, Periploca laevigata, Olea europaea, Convolvulus supinus  ont été recensées dans les falaises des Monts d’Aghlel au Nord-ouest de Taghit (Béchar).


Falaise du mont d'Aghlal

Les bulletins

    Extra Image

Extra Image

    Extra Image